Laissez nous un message


Aucun conseiller n'est disponible pour le moment. Veuillez laisser un message, nous vous répondrons le plus rapidement possible.

Laissez nous un message

Filtrer par

Prix

0 5700

Marques

Filter

Armoires et aménagement des locaux phytosanitaires

Disposer d’un local phytosanitaire est obligatoire dans certains secteurs d’activité. Son installation et son organisation doivent respecter certaines obligations. En effet, comme il est prévu pour conserver des produits comme des insecticides, herbicides ou autres fongicides, il doit servir à assurer la sécurité des personnes, de l’environnement et bien entendu conserver les propriétés physico-chimiques des produits. La réglementation est régie par le décret n° 87-362 du 27 mai 1987, par le Code de la Santé publique ainsi que par le Code du travail.

Assurer la sécurité des travailleurs avec une armoire phyto adaptée aux normes

De nombreuses catégories de professionnels ne peuvent se passer d’une armoire phytosanitaire pour stocker leurs produits chimiques. Ainsi, le monde agricole, paysagiste, horticole ou les collectivités locales, doivent posséder un local phyto en conformité avec la réglementation en vigueur.

Les produits chimiques doivent être conservés dans leur emballage d’origine, bien fermé et bien étiqueté afin d’éviter toute confusion et de limiter les risques pour les exploitations et la santé des personnes. Selon la réglementation les produits à toxicité aigüe de catégorie 1, 2, 3 et CMR doivent être séparés des autres.

Les vêtements de protection individuelle nécessaires à la manipulation des produits phyto, comme la combinaison phytosanitaire Polyagri, doivent être entreposés à proximité mais dans une autre pièce.

Prolonger la durée de vie de ses produits phytosanitaires en choisissant le bon local

Vous n’aurez peut-être pas besoin d’un grand local phytosanitaire si votre exploitation agricole s’approvisionne au fur et à mesure. En fonction du règlement sanitaire départemental, vous devez installer votre local phyto dans un lieu éloigné des habitations et locaux pour animaux, de puits et de points d’eau, entre 35 et 50 mètres.

Vous installerez votre armoire phyto sur un sol étanche avec un seuil surélevé au niveau de la porte pour éviter d’éventuels déversements de substances. Les bidons doivent être posés sur des caillebotis hors sol. Afin de faciliter les traitements d’évacuation des bidons, il faut les rincer et conserver les contenants dans un sac spécifique avec les bouchons rangés à part et clairement identifiés.

N’oubliez pas de prévoir une aération et une ventilation de votre local phytosanitaire et de le fermer à clé pour une sûreté optimale.

Quelques conseils pour ranger son local phytosanitaire

Les consignes de sécurité doivent être accessibles rapidement en cas de problème. Les normes doivent être respectées avec un rangement efficace de l’armoire phytosanitaire. Ranger son local de manière logique permet aussi aux travailleurs de gagner du temps lorsqu’il est amené à utiliser les différents produits ou à effectuer la préparation des phytos.

Pour plus de praticité et pour respecter les lois en vigueur, les produits chimiques doivent être séparés en fonction de leur dangerosité dans le local phytosanitaire. La réglementation impose que des mentions soient apposées comme « local de produits phytosanitaires » et « interdiction de fumer ».

N’oubliez pas de noter les numéros d’urgence et un contact téléphonique des centres antipoison en cas de traitements accidentels des produits chimiques. Placez un extincteur à poudre ABC à l’extérieur du local phytosanitaire. Prévoyez une réserve d’eau à proximité du lieu où vous préparez les bouillies. À l’intérieur du local phyto, installez un bac avec une matière absorbante comme du sable et une pelle.

Nous disposons de tous le matériel nécessaire à un aménagement optimal de votre local phyto pour vous permettre d’utiliser les produits en toute sécurité et en toute confiance.